LES FEMMES CAMEROUNAISES AU-DEVANT DE LA SCENE EN 2016

Justine Aime Ngounou Tchokonthieu : Procureur Général prés du tribunal criminel spécial (TCS)

C’est le décret présidentiel du 28 juillet 2015 qui rend la nommée Justine Aimée Ngounou Tchokonthieu,    procureur général près du Tribunal Criminel Spécial (TCS). Cette magistrate hors hiérarchie, 2éme groupe a, à présent comme mission la sanction des prévaricateurs des deniers publics. Cette nomination propulse Justine  Aimée Ngounou Tchokonthieu au rang de l’une des premières femmes à occuper ce poste, resté pendant longtemps au bras de Emile Zéphirin Nsoga, un autre magistrat chevronné dont l’action au TCS était très appréciable au regard des résultats engrangés ; plus de 3 milliards de  FCFA recueillis dans les caisses de l’état, pour environ 146 condamnations.  Immédiatement installée dans ses nouvelles fonctions le vendredi 9 Octobre 2015 par  Laurent  Esso, le ministre d’Etat, ministre de la justice, Garde des sceaux, elle s’est directement mise au travail afin d’atteindre des objectifs visés, celui d’éradiquer le sempiternel problème de l’état qui puisse existe « le détournement des deniers publics ». Pour ce qui est du regard extérieur, on remarque une grande rigueur et beaucoup de dévouement dans son travail, cette particularité qu’elle a su toujours conserver pour elle. 

 

Pr. Rose Gana Famban Leke : 2012 CPS Distinguished Award for Excellence in the Science

Professeur d’immunologie et de parasitologie à la faculté de médecine et des sciences biomédicales, directeur du centre de biotechnologie de l’université de Yaoundé 1, président du conseil d’administration de l’Institut National de la Recherche Médical (IMPM), son intérêt de recherche se trouve dans les infections parasitaires, en particulier le paludisme. Elle et ses collaborateurs (Université de Georgetown et Université d’Hawaii) ont développé une expertise dans l’étude du paludisme pendant la grossesse, en particulier placenta paludisme. Cette grande chercheuse avait une fois de plus reçu le 25 Octobre 2015, le titre honorifique de Citoyenne Internationale de Société Américaine de la Médecine et de l’Hygiène Tropicale (ASTMH) obtenu lors de la 674 ème réunion annuelle de ladite société, tenue à Philadelphia. Dans la même mouvance, elle recevra un prix décerné  par  l’Union Africaine, le prix Nkwame Nkrumal en 2011, dans la catégorie meilleure femme scientifique. Elle prône l’accessibilité des serviettes hygiéniques à toutes les femmes et à toutes les filles. 

Pr. Justine Diffo Tchunkam : Présidente du Réseau More Women in Politics 

Comme pour témoigner de son engagement profond en faveur de gente féminine, sur la scène politique et l’espace public, le Pr. Justine Diffo Thunkam participait à une conférence internationale tenue à Yaoundé du 24 au 26 février 2016, relative à l’émergence de l’insécurité aux frontières du Cameroun, ainsi qu’aux avatars de l’intégrisme et de l’extrémisme violent, consécutivement aux attaques de terroristes. C’est ainsi que dans la même foulée, une marche internationale de soutien de la société civile aux forces armées engagées au front contre le terrorisme, dans tous les pays victimes de ces atrocités humaines, a été organisée le samedi 27 février 2016 par le réseau More Women in Politics dont la promotrice voulait partager avec le public la résolution 1325 du conseil  de sécurité, à savoir « Femmes et jeunes contre le terrorisme ». Sans toutefois oublier qu’elle avait représenté le réseau More Women in Politics au CSV 58 (Commission sur la condition des femmes à New York du 10 au 21mars 2014). Poursuivant ses activités, Justine Diffo a été reçue le 1er Mars 2016 par le président  de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yéguié Djibril, à qui elle a remis la déclaration de Yaoundé, issue  de la 2éme conférence mondiale sur le leadership, l’entreprenariat et la participation de la femme en politique. Telle est en effet la mission que mène Justine Diffo, juriste, maitre de conférences à l’Université de Yaoundé II depuis plusieurs années déjà. Ainsi, on peut dire sans risque de se tromper qu’elle est sur la bonne voie.

Articles liés

COOPERATION CHINE-OAPI

Litige et contentieux

OAPI et Formation

Effectivité, concrétisation de l'OAPI

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,1% Cameroon
fr-FR 7,6% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

112

Pays
03198187
Aujourd'hui: 1
Cette semaine: 48
Ce mois: 809
Mois dernier: 1.548
Total: 3.198.187