Profession de notaire : un métier de privilégiés

Auxiliaire de justice à part entière, le métier de notaire reste pourtant mal connu et  très peu  accessible au Cameroun.

Le notaire est au même titre que les huissiers et les commissaires priseurs, un officier ministériel qui concourt à une bonne administration de la justice. Il se charge notamment des actes dits notariés, c'est-à-dire qui nécessitent l'authentification d'une autorité assermentée  garantissant  ainsi l'intégrité de ces actes, notamment en cas de recours devant une quelconque juridiction. Ces actes sont entre autres des mandats de représentation ou procurations, des actes de vente ou de cession de biens mobiliers et immobiliers, la conservation des testaments…

Dur, dur l’accès au notariat

Voici une profession à vocation d’authentifier les actes de la vie civile. A la ligne de départ, les candidats sont nombreux mais peu franchissent la ligne d’arrivée.

La profession de notaire est régie par le Décret présidentiel N° 95/034 du 24 février 1995 portant statuts et organisation du notariat en République du Cameroun. Ce texte apporte de légères modifications aux statuts définis par le décret de 1960.  Les termes de l’article 2 définissent le notaire ainsi qu’il suit :

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,1% Cameroon
fr-FR 7,8% fr-FR
United States 3,6% United States

Total:

112

Pays
03196966
Aujourd'hui: 1
Cette semaine: 154
Ce mois: 1.136
Mois dernier: 1.720
Total: 3.196.966